Points d'intérêt

résultat(s)

Stèle Desnos

72 Avenue Raymond Aron, 91300 Massy

A l'angle de la rue de l'Epine Montain et de l'avenue Raymond Aron se trouve une stèle constituée de feuilles de grès dédiée au poète Robert Desnos, mort en déportation. Sur la stèle, nous pouvons lire un de ses poèmes les plus connus. Le monument, réalisé par Mechtild Kalisky en 1990, est un don de Julia Tardy-Markus, habitante de la résidence voisine et amie du poète.

Le clocher

Place du Vieux Clocher, 91300 Massy

A côté du clocher, seul vestige du XIIIème siècle, se trouvait l'église détruite en juin 1944 lors des bombardements qui visaient la gare de "Massy-Palaiseau". L'église fut consacrée à Sainte-Marie-Madeleine. C'est la seule église détruite dans le département de la Seine et Oise. L'église datait du XVIIIème siècle, la précédente ayant été détruite par un incendie. Sur un plan, nous remarquons une petite pièce à droite du portail d'entrée de cette église: c'est la toute première école (de filles) de Massy.

L'auberge du Cheval Blanc

2-4 rue Fustel de Coulanges, 91300 Massy

A l'emplacement de l'actuelle pharmacie se trouvait autrefois l'auberge du Cheval Blanc. Ce nom lui fut donné car derrière cette auberge existe encore une grande cour où attendait en permanence un cheval de renfort mis à la disposition des maraîchers pour gravir la côte (avant les travaux de 1848), pour se rendre à Paris. Au pied de la côte, on plaçait le cheval à l'avant de l'attelage, et on le dételait en haut de la côte. Le cheval rentrait seul à l'auberge.

Le Jardin des Décorations

Place des Italiens, 91300 Massy

Ce monument retraçant deux siècles de l'histoire de France fut édifié en 2007. Sept colonnes noires forment un arc de cercle, chacune d'elle présentant une médaille : la Légion d'Honneur, les Croix de Guerre, l'Ordre National du Mérite...

Ancienne maison du docteur Tenon

66 Rue de Versailles, 91300 Massy

Au 66 rue de Versailles, se trouve l'ancienne villa du docteur Tenon qui aimait quitter Paris pour retrouver calme et air pur à Massy. Jacques Tenon (1724-1816) est connu pour son combat pour l'hygiène dans les hôpitaux (lits individuels et isolation des patients contagieux). On lui doit aussi l'ouverture du premier service de maternité. En 1789, il rédigea un cahier de doléances pour Massy. En 1791, il fut élu député de Seine-et-Oise à l'Assemblée Législative. Demeuré royaliste, il se retira de la vie politique après le 10 août 1792. Aujourd'hui, sa villa appartient à la fondation d'Auteuil créée en 1866 par l'abbé Louis Roussel pour venir en aide à des jeunes en difficultés sociales.

Le Château du haut

18 rue Gabriel Péri, 91300 Massy

Dès 1630, une demeure existait ici. Nous connaissons mieux les différents propriétaires qui se sont succédés depuis la fin du XVIIIème siècle: madame de Vauxmoret la vend à monsieur Collinet, qui à son tour la cède à Nicolas Appert. En 1891, monsieur Guyot l'achète. Elle devient ensuite la propriété de la Compagnie des Eaux, et ensuite de la commune. Actuellement, c'est le siège de la direction des affaires culturelles de la mairie. Sur la droite, on peut encore voir l'Orangerie. Plus haut, on observe un puits à deux accès, car mitoyen sur deux propriétés: il a un accès en haut et un autre plus bas.

Le Mur des Poètes

Rue de Londres, 91300 Massy

Fresque murale réalisée en 1986 par Monique Bourdeau- Gouzène. " J'ai voulu laisser une trace d'une réelle activité poétique de la ville ". Les visages et les textes enluminés représentent la jeunesse. " C'est un lieu de témoignages et de points de vue sur le monde et sur l'humain. "

Square de l'alliance

Square de l'alliance, 91300 Massy

Dans le square se dresse une sculpture de Roger Durand représentant Noé debout sur son arche et qui envoie la colombe à la recherche de la terre ferme. Ce monument judéo-chrétien autrefois imposé à la résidence et contesté a été rénové dans les années 1990 et paraît désormais intégré dans le quartier.

Le clos d'Origny

Allée du clos d'Origny, 91300 Massy

Résidence privée construite en 1955 dans le parc du château du haut. On y a conservé le kiosque pittoresque qui existait dans la propriété. Nous sommes aussi sur le point haut central de la commune de Massy.

La Cimade

80 Rue du 8 Mai 1945, 91300 Massy

L'hôtel particulier du XVIIIème siècle fut sans doute un rendez-vous de chasse. Fin XIXème siècle, il devint propriété de l'historien Fustel de Coulanges, professeur à la Sorbonne puis directeur de l'Ecole Normale Supérieure. Puis, la propriété fut acquise par Paul Bailliart, médecin ophtalmologue réputé, qui fut maire de Massy de 1926 à 1935. On lui doit le premier, et jusqu'ici le seul, livre sur l'histoire de Massy depuis ses origines jusqu'aux années 1950.

Statue "La Danseuse"

Allée d'Arménie, 91300 Massy

Au débouché de l'allée d'Arménie, sur l'espace vert en demi- cercle, se trouve "la danseuse" du sculpteur arménien Toros inaugurée en 2008. Cette statue est un hommage aux Arméniens victimes du génocide de 1915. Le bassin en contrebas a été aménagé pour absorber les crues centenaires. Il est bordé de plantes de zones humides, dont des cyprès chauves.

La Place Victor Schoëlcher

Place Victor Schoelcher, 91300 Massy

Victor Schoëlcher était un homme politique français (1804- 1893), il a défendu et fait voter le décret d'abolition de l'esclavage en 1848. Il a été député de la Martinique, puis de la Guadeloupe. La statue sur cette place représente Toussaint Louverture (1743- 1803), leader de la révolte des esclaves de l'île de Saint-Domingue. Général de l'armée française, il était gouverneur de St-Domingue, mais entra en conflit avec Bonaparte. Il fut arrêté et est mort captif au fort de Joux (Doubs).

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA